Conférence « Fractures identitaires, radicalités et interventions sociales » à Perpignan, le 22 novembre 2018

L’université de Perpignan UPVD accueillera le 22 novembre 2018, à l’Amphi 5, la conférence « Fractures identitaires, radicalités et interventions sociales – Acteurs et processus de radicalisation contre la radicalisation ».

L’inscription est obligatoire (date limite : 16/11/18) via le site de l’ACOFIS. 

Le programme de la conférence peut être téléchargé ici

Stages « Radicalités et régulations » au sein du CNRS Formation Entreprises

A partir de la rentrée 2018-2019, notre plateforme d’expertise « Radicalités et régulation » propose trois stages dans le cadre des formations continues du CNRS et au sein d’un nouvel axe « enjeux sociétaux »:

  • Déterminants juridiques et politiques
  • Idéologies, rhétoriques et propagandes
  • Trajectoires individuelles et processus de groupe

Pour en savoir plus : http://cnrsformation.cnrs.fr/liste-stages-111-Enjeux-societaux.html

Contact: cfe.contact@cnrs.fr

Synthèse de la journée d’étude sur « les nouvelles figures de la radicalisation : contextes, parcours et subjectivité » (19 avril 2017)

Synthèse de la journée d’étude sur les nouvelles figures de la radicalisation : contextes, parcours et subjectivité, animée par la plateforme « Radicalités et régulations » et organisée par la MSHS-Toulouse, le 19 avril 2017.

Après les attentats de 2015, on a pu entendre des questions du genre : qui réfléchit aux raisons qui font qu’on en est arrivé là ? Où sont les intellectuels ? Où est la recherche ? Dès novembre 2015, le CNRS a réagi par un appel d’offre exceptionnellement simple, invitant les chercheurs à se manifester sur leurs compétences sur ces questions, avérées ou émergentes. L’initiative de notre plateforme vient de cet appel d’offre et la journée d’étude du 19 avril 2017 en était la première manifestation. Malgré une annonce assez confidentielle, une centaine d’inscrit-e-s provenait pour une large part de la sécurité publique (police, gendarmerie, ministères), de la justice (PJJ, pénitentiaire), des services d’Etat (préfectures, rectorats), des professionnels d’action éducative et des associations.

Continuer la lecture