Discours de haine et radicalisation en ligne

La plateforme “Radicalités et régulations” a organisé, le 27 mars 2019 à la MSHS-T, une Journée d’étude « Discours de haine et radicalisation en ligne ». Il s’agissait de questionner le rôle d’Internet dans les processus de radicalisation menant à la violence.

Les commentateur.trice.s politiques et médiatiques et leurs « expert.e.s » attribuent souvent à Internet un rôle important, sinon majeur, dans les dynamiques radicales. Du côté des spécialistes, on est plus prudent avec ce que l’on pourrait appeler « e-radicalisation ». Pour ces dernier.e.s, les réseaux socionumériques ne semblent pas être le « chemin de Damas » qu’on nous présente régulièrement.

Continuer la lecture

Les lycéens face aux attentats de 2015, par Jean-François Mignot (2018).

Dans certains établissements scolaires la minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo a été contestée, révélant des clivages dont l’ampleur au sein de la population lycéenne et les motivations restent peu étudiées. Avec la prudence requise, notre enquête montre que les lycéens qui ne condamnent pas totalement les auteurs des attentats et/ou qui ne se sont pas sentis concernés par les minutes de silence ne se distinguent pas par leur situation familiale ou socioéconomique, ni par leur sentiment d’être discriminés pour des motifs ethno-religieux. En revanche, ils se déclarent plus souvent tolérants à la déviance et à la violence dans la vie sociale, sont plus fréquemment d’origine étrangère et plus nombreux parmi les jeunes de confession musulmane. À écouter ces élèves, il apparaît que beaucoup d’entre eux contestent la liberté de se montrer irrespectueux vis-à-vis de l’islam et de certains de ses dogmes. Une certaine distance identitaire, ainsi qu’un moindre sentiment d’appartenance à la communauté nationale réduisent leur empathie à l’égard des victimes.

Référence: Mignot, J.F. (2018). Les lycéens face aux attentats de 2015. Dans O. Galland et A. Muxel (Eds.), La tentation radicale: Enquête auprès des lycéens. Paris: PUF. ISBN: 9782130799573

Version pdf du chapitre disponible ici

Stages “Radicalités et régulations” au sein du CNRS Formation Entreprises

A partir de la rentrée 2018-2019, notre plateforme d’expertise “Radicalités et régulation” propose trois stages dans le cadre des formations continues du CNRS et au sein d’un nouvel axe “enjeux sociétaux”:

  • Déterminants juridiques et politiques
  • Idéologies, rhétoriques et propagandes
  • Trajectoires individuelles et processus de groupe

Pour en savoir plus : http://cnrsformation.cnrs.fr/liste-stages-111-Enjeux-societaux.html

Contact: cfe.contact@cnrs.fr

Pint Of Science Festival

Séraphin Alava et Pascal Marchand sont intervenus, le 16 mai 2018 à partir de 19h30, dans le cadre du festival Pint Of Science sur la thématique “Médias, politique : regards sur la radicalisation”, au bistrot artistique/culturel La Part du Hasard (6 rue saint charles, Toulouse).

Une bonne trentaine de personnes s’étaient inscrites pour avoir une discussion avec les chercheurs sur le rôle des médias sociaux et la construction des discours politiques dans le processus de radicalisation.

A retrouver sur: https://pintofscience.fr/event/mdias-politique–regards-sur-la-radicalisation

 

Comprendre la radicalisation (Partie 1/2)

Dans cette vidéo, le phénomène de radicalisation  est expliqué par Jérôme Ferret — Maître de Conférences HDR en sociologie (Université Toulouse Capitole) et responsable du groupe de travail sur la radicalisation, cela au travers de 6 questions. Trois d’entre elles sont discutées dans cette première partie :

  1. Qu’est-ce que la radicalisation ?
  2. La radicalisation est-elle une transition ou la continuité d’une trajectoire individuelle ? 
  3. La radicalisation s’opère-t-elle sur internet autour d’individus charismatiques ?

Visionner la vidéo