La crise migratoire sous le spectre de la menace terroriste

Source image : mediActvista, https://flic.kr/p/ySVKsi

Ce texte synthétise la communication, traitant de l’influence des discours politiques sur les préjugés des français envers les réfugiés (disponible ici),  adressée lors de la journée d’étude sur les nouvelles figures de la radicalisation qui s’est tenue le 19 avril 2017.​

Cette journée d’étude fut l’occasion de présenter le projet AttIRE, mené de concert par des enseignants chercheurs des laboratoires CLLE (Université Toulouse – Jean Jaurès) et LERASS (Université Paul Sabatier, Toulouse), à savoir : Fanny Verkampt, Stéphane Perrissol, Brigitte Bardin, Annette Burguet et Pascal Marchand. Soutenu par la MSHS de Toulouse, ce projet a pour objectif d’aider à mieux identifier les sources d’accroissement ou de réduction des préjugés envers les réfugiés. Il porte une attention particulière aux discours des acteurs politiques français de 2002 à 2017.

Lire la suite

Etude clinique du passage à l’acte idéologique

Afin de faire suite à notre journée sur les nouvelles figures de la « radicalisation » vous trouverez ici un article qui est représentatif des réflexions qui animent l’équipe du Centre de Criminologie et Sciences Humaines (CCSH).⇓

Article Etude clinique du passage à l’acte idéologique

Synthèse de la journée d’étude sur « les nouvelles figures de la radicalisation : contextes, parcours et subjectivité » (19 avril 2017)

Synthèse de la journée d’étude sur les nouvelles figures de la radicalisation : contextes, parcours et subjectivité, animée par la plateforme « Radicalités et régulations » et organisée par la MSHS-Toulouse, le 19 avril 2017.

Après les attentats de 2015, on a pu entendre des questions du genre : qui réfléchit aux raisons qui font qu’on en est arrivé là ? Où sont les intellectuels ? Où est la recherche ? Dès novembre 2015, le CNRS a réagi par un appel d’offre exceptionnellement simple, invitant les chercheurs à se manifester sur leurs compétences sur ces questions, avérées ou émergentes. L’initiative de notre plateforme vient de cet appel d’offre et la journée d’étude du 19 avril 2017 en était la première manifestation. Malgré une annonce assez confidentielle, une centaine d’inscrit-e-s provenait pour une large part de la sécurité publique (police, gendarmerie, ministères), de la justice (PJJ, pénitentiaire), des services d’Etat (préfectures, rectorats), des professionnels d’action éducative et des associations.

Lire la suite

Négocier en contexte de violence radicale : approches discursives

Conférence dans le cadre du cycle thématique Risques, Société et Sécurité  (R2S). Pascal Marchand nous propose ici de revenir sur son travail d’étude des échanges entre négociateurs de forces de l’ordre dans des contextes réels de négociation de crise de type barricades, prises d’otages, terrorisme ou intention suicidaire à haut niveau de dangerosité.
Quel est l’apport des méthodes utilisées pour améliorer le travail de diagnostic des négociateurs ? En quoi ces travaux permettent de mieux cerner qui sont les individus, souvent radicalisés, auxquels les négociateurs sont confrontés ?

Informations pratiques:

Date : 23 février 2017 à 16h
Lieu : auditorium de Maison de la Recherche sur le site de Neuville
Public : ouvert à toute personne intéressées par la thématique « Risques et Sécurité »
Entrée libre

Lire la suite

Colloque « Le numérique : un atout ou une faiblesse dans la prévention et la lutte contre le terrorisme ? »

L’objectif de la journée d’études, Le numérique – Atout ou faiblesse dans la prévention et la lutte contre le terrorisme, organisée par l’Association des Juristes du Numérique eaffiche-colloque-3-fe-769-vrier-2017-finale_1485181995879-pngst de préciser les questionnements juridiques sur les liens entre le numérique et le terrorisme, forme violente de criminalité, objet de droit et enjeu fondamental de notre société.

Si le terrorisme n’est pas un phénomène nouveau et s’il a pris des formes variées dans le temps, il s’ancre aujourd’hui dans un environnement marqué par les technologies numériques. L’internet va, par exemple, permettre de diffuser un discours de propagande, en particulier sur les réseaux sociaux, et d’appeler les jeunes à quitter la France pour rejoindre les foyers de guerre. Mais peut-on pour autant parler de radicalisation en ligne ?

Informations pratiques:

3 février 2017
08h30-18h00
Manufacture des Tabacs – Amphitheatre Guy Isaac
21 Allée de Brienne, 31015 Toulouse Cedex 06

Lire la suite, s’inscrire …

Journée de restitution CNRS « attentats – recherche »

charb

Crédits image : ActuaLitté, #CharlieHebdo #JeSuisCharlie, sous Licence CC by-sa, https://flic.kr/p/qJeEFE

Le colloque réunira les lauréat.e.s et tou.te.s celles et ceux qui ont répondu à l’appel d’Alain Fuchs, président du CNRS, le 18 novembre 2015.

Lire la suite