Décrypter le langage des terroristes

De Fleur Olagnier dans La Dépêche du Midi (12/12/2016) :

À Toulouse, deux équipes travaillent activement à l’élaboration de stratégies pour dialoguer avec les témoins, comme avec les terroristes.

Trouver le discours «caché»

Le laboratoire Cognition, langue, langage, ergonomie (CLLE, CNRS) s’intéresse à optimiser les entretiens entre policiers et témoins. «Nous travaillons sur la technique de l’entretien cognitif qui consiste à laisser parler le témoin, l’inciter à rapporter le maximum d’informations, même celles qu’il pourrait juger peu importantes, poser peu de questions et se départir de l’image autoritaire du policier», détaille M. Py.

…/…

De son côté, au Laboratoire d’études et de recherches appliquées en sciences sociales (Lerass, CNRS), l’équipe de Pascal Marchand analyse les paroles pour améliorer les négociations en situations extrêmes, comme les prises d’otages.

Grâce à un logiciel conçu au Lerass, les mots et associations de mots qui reviennent le plus souvent dans le discours d’un individu sont repérés. Ainsi, le discours «caché» peut être décelé.

…/…

Lire la suite : http://www.ladepeche.fr/article/2016/12/12/2477001-decrypter-le-langage-des-terroristes.html


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *