Expliquer la radicalisation (1): individus, interactions, identités et croyances

Ce texte est issu des travaux d’un colloque organisé le 20 janvier dernier par la Conférence des présidents d’Université (CPU), en partenariat avec le Camp des Milles, et The Conversation France.

Qu’est-ce qu’expliquer en sciences humaines et sociales ? On peut s’inspirer d’un modèle proposé par Willem Doise au début des années 1980, pour distinguer quatre niveaux d’explication : ce qui relève des individus, des interactions, des identités et des croyances. Peut-on, au moins, poser la question de la « radicalisation » à ces quatre niveaux ?

Lire la suite


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jérôme Ferret (8 décembre 2016). Expliquer la radicalisation (1): individus, interactions, identités et croyances. Radicalités et régulations. Consulté le 20 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/t7ae


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.