Descriptif du projet

Sous l’égide de la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Toulouse –  MSHS-T USR3414, un pôle toulousain d’expertises sur les phénomènes de radicalisation et leurs régulations s’est créé.

Cette création fait suite à l’appel à propositions du CNRS consécutif aux évènements du 13 novembre 2015 sur tous les sujets pouvant relever des questions posées à nos sociétés par les attentats et leurs conséquences, et ouvrant la voie à des solutions nouvelles – sociales, techniques, numériques.

Ce pôle est la réunion des compétences (nombreuses) disponibles à Toulouse dans ce domaine si complexe et si souvent sujet à jugement à l’emporte-pièce qu’est la sécurité publique. Ce pôle s’inscrira autant qu’il le pourra dans les initiatives des différentes MSH en France, et particulièrement celle de Paris-Nord.

Ce rassemblement a pu se faire particulièrement grâce aux actions conjuguées du directeur adjoint de la MSHS-T, Jérôme Ferret et de son secrétaire général Philippe Blanc. Cela permet à la MSHS-T de jouer pleinement son rôle de fédération des compétences afin de permettre l’émergence d’idées et de concepts productifs qui permettront peut-être d’entrevoir des solutions applicables sur le terrain.

L’initiative de la MSHS-T est de fédérer en local les acteurs autour de cette thématique afin d’insister sur l’importance de mobiliser des savoirs universitaires en partenariat avec les acteurs publics et de leur permettre de produire les réponses attendues. L’idée est de développer un pôle d’expertise pour représenter une alternative universitaire aux « pseudo-experts » qui influencent les politiques publiques (et aussi les médias).

A court terme, la MSHS-T va inventorier les études et les collègues qui, sur le site de Toulouse-Midi-Pyrénées sont mobilisables dans cette thématique. La MSHS-T devrait être l’acteur idéal pour voir ensuite comment inscrire cette structuration dans des appels à projets de plus grande échelle (ANR, H2020).

Les membres du pôle ont rencontré le Dr. Cécile Rousseau, pédopsychiatre et directrice de l’équipe de recherche et d’intervention transculturelles à Mc Gill University à Montréal lors de son intervention à l’UT2J le 19 janvier et qui souhaite collaborer avec eux sur ces thématiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *